Manifeste du conseil de développement,

Laboratoire de prospective, agitateur d'idées.

 

Un texte fondateur pour partager notre vision, ce que nous sommes, notre fonctionnement et ce que nous apportons au territoire métropolitain.

 

 À mettre dans un encart :

Créativité, écoute, pas de côté, bienveillance, curiosité, utopie, imaginaire, horizontalité, agilité, préconisations pétillantes, controverses, expérimentations, innovations... Tels sont les termes qui régissent le conseil de développement, laboratoire de prospective, agitateur d'idées.

 

à mettre dans un autre encart : 

Le C2D Kesako ? 

Un Living Lab Citoyen -----> Le principe des living lab est de produire une vision pour le territoire à partir d’expériences sensibles et collectives. Il repose sur l'idée que les acteurs du territoire, de par leurs expériences multiples, sont des éléments moteurs dans les processus de recherche et d’innovation territoriale
Une équipe ----> 66 agitateurs d'idées
Un écosystème large et ouvert -----> Des interactions avec les structures et acteurs du territoire 
Un ancrage territorial -----> Grenoble-Alpes Métropole dans une approche inter-territoriale, notamment via le réseau des conseils de développement de la grande région grenobloise
Une méthode -----> L’immersion dans le territoire au travers par exemple de marches exploratoires et de rencontres avec ses acteurs
Une raison d'être -----> Apporter un regard décalé sur le développement politique et territorial de la métropole, à partir de l'expertise pluraliste de ses membres
Une spécificité dans l’écho système participatif ------> e temps long, qui permet véritablement aux agitateurs d'idées de se saisir, de s’approprier et d'approfondir des problématiques complexes du territoire
Un mot d'ordre ----> Le pas de côté !

 

L’objectif visé par ce manifeste : 

=> Engager l'ensemble des membres du C2D dans un récit collectif qui décline à la fois l’approche et la posture spécifique du laboratoire de prospective, agitateur d'idées que nous sommes.

 

Qui sommes-nous... et pourquoi nous sommes-nous engagés dans le C2D ?

Instance complémentaire au Conseil métropolitain, le C2D est composé d'acteurs du territoire.

Les 66 femmes et hommes engagés au sein du territoire à titre universitaire, professionnel, culturel et/ou militant forment ensemble un espace d'expertise plurielle et portent la diversité du territoire. Aucun des membres du C2D n'exerce de mandat d'élu local. 

Nous avons fait le choix de nous impliquer, afin de mener une réflexion collective visant à penser le territoire et son développement.

Par engagement, il faut entendre notre volonté de nous investir dans une construction collective au bénéfice du mieux vivre ensemble dans une échelle de plus de 400 000 habitants. Chaque membre devenant un bâtisseur de ce nouvel espace commun métropolitain, il s'agit pour nous, en tant qu'individus libres, de rendre possible des visions utopiques. C'est en cela que le terme de laboratoire de prospective prend tout son sens.

 

Tous différents par nos parcours, nos relations au territoire, les raisons de nos engagements individuels au sein du C2D sont à retrouver en texte ou en podcast sur le site internet du C2D  Ici  et

 

______________________________

Notre organisation :

 

Un fonctionnement qui répond à plusieurs volontés communes : 
  • Impliquer le plus grand nombre de membres dans cette organisation
  • Éviter la concentration de responsabilités dans les mains de peu de personnes
  • Et encourager une forme d'engagement dynamique, joyeuse, collective et transversale

Un bocal de gouvernance composé de poissons pilotes a pour rôle de coordonner le fonctionnement et l'activité du conseil de développement avec l'appui de sa chargée de mission :

Constitué de 2 représentants paritaires désignés par chaque groupe de travail, le bocal est également rejoint par un binôme paritaire "représentants du C2D vis-à-vis des institutions" et par un binôme paritaire "communication". Ces deux derniers binômes ayant fait l'objet d'un appel à implication ouvert à tous.

Reflet de l'activité en cours du C2D, le bocal de poissons pilotes a pour vocation à évoluer au grès par exemple de l’émergence de nouveaux groupes de travail ou de nouveaux projets menés au sein du C2D.

Son rôle est avant tout d'assurer la mise en cohérence des différentes actions en cours dans un souci constant de transversalité. 

 À mettre dans un encart :

Au 1er septembre 2022, le bocal se compose comme suit : 
Un binôme Défis métropolitains, qui pilote le groupe de travail qui a souhaité s'emparer de l’exploration des défis et angles morts de la métropole au moyens de marches sensibles dans le territoire (Amélie Bigeard et Grégory Corps).
Un binôme Mission Vizille, qui pilote le groupe de travail qui s’attèle à produire une vision prospective pour le territoire vizzilois dans le cadre de la mission confiée au C2D pour 2022 (Françoise Ailhaud et Gaël Claveyrolas)
Un binôme Gouvernance, qui travaille à l'organisation interne du C2D, dans le but d'assurer sa cohérence et de favoriser un fonctionnement collégial (Préscilia Langevin et Jean Luc Abitbol) 
Un binôme Représentation, qui représente le C2D auprès des instances métropolitaines et des réseaux du conseil de développement (Claire Bertin et Alain Faure)
Un binôme Communication, qui a pour mission de penser une stratégie de communication pour le C2D, aussi bien à l'externe qu'à l'interne (Émilie Borrel et Sacha Magnani) 

____________________________________________________

La fonction du C2D :

A l'image des Living Labs qui s’inscrivent dans une tradition de recherche immersive, où l’un des enjeux est de mieux articuler l’expérimentation scientifique avec les données expérientielles, le C2D se donne pour fonction de développer une approche sensible du territoire.

Le but étant de nourrir et d'éclairer à termes les orientations politiques métropolitaines en apportant un regard décalé sur des problématiques complexes du territoire.

 ___________________________________________________

Ses formats d'action :

Qu'il s'agisse :
        • Des Plénières, temps collectifs dont la vocation est de nous questionner ensemble,
        • Des groupes de travail agiles, des marches sensibles ou des Rendez-vous Agités, moments d'échanges plus informels autours d'une rencontre,
        • Des Controverses, vouées à initier un débat public,
        • ou des marches exploratoires qui nourrissent notre approche sensible du territoire...
Les différents formats d'action cités ici répondent à la volonté d'envisager la métropole comme un terrain d'étude pour le laboratoire de prospective que nous sommes. 
 

______________________________

Sa posture :

Collectif d'acteurs pluralistes engagés dans le territoire, notre posture est de dépasser les cadres techniques, économiques, sociaux, architecturaux, administratifs et politiques de la gestion territoriale afin de les questionner.

Notre approche des problématiques du territoire se veut dynamique, transversale et globale.

Elle doit penser la place de l'individu au cœur de ses relations avec le territoire. Elle doit prendre en compte le changement climatique qui nécessite un nouveau rapport au monde et de nouvelles pratiques individuelles et collectives.... Vaste chantier qui nécessite, pas de côté, imagination et (re)adaptation...

Autant d'éléments qui nous amènent à nous donner le temps de mener une démarche exploratoire avant d’interroger les outils techniques ou les dispositifs tels que l'alimentation, l'accueil ou les déplacements qui ne peuvent se penser que d'une manière transversale et inter territoriale.

Notre volonté est de nous ancrer dans l'écosystème local et de reverser nos travaux dans un champ social :

Les réflexions menées, bien que collectives, ne peuvent pas s'exonérer d'une confrontation à celles des autres acteurs du territoire. Leur apport à l'échelle du local comme national est un gage de dépassement et d'ancrage de nos idées dans nos travaux.

Si les textes institutionnels situent notre action dans une restitution de nos travaux au sein du conseil de la Métropole, nous ressentons comme une nécessité le besoin de les partager avec les groupes sociaux dans des formes dynamiques et adaptées. L'enjeu finalement est celui d'associer le plus largement possible acteurs, décideurs et habitants aux réflexions menées au sein du C2D.

C'est pourquoi nous souhaitons nous appuyer sur les réseaux locaux et nationaux des conseils de développement tels que :
  • Le réseau des conseils de développement de la région grenobloise
  • La coordination nationale des conseils de développement
Mais également sur tous autres réseaux d'acteurs nous permettant de nourrir nos réflexions et de les porter à connaissance. 

_________________________________________________

Pour résumer :

Espace d’expérimentation collective, le laboratoire de prospective citoyenne, agitateur d'idées, qu'est le C2D, se donne pour mission : 

  • De questionner les enjeux stratégiques du territoire  dans une approche expérimentale
  • D’expérimenter de nouvelles formes de coopération
  • De faire émerger des problématiques  territoriales et de les mettre en débat  public à partir de ses expérimentations 
  • Et d'élaborer des préconisations riches de notre caractère pluraliste

En ce sens, notre posture de laboratoire de prospective, agitateur d'idées, est résolument :

  • D'avoir une approche intuitive et sensible  du territoire, en revendiquant la marche et l'expérience du territoire comme méthode
  • De ne pas se positionner comme un bureau d’étude
  • Et de nous intéresser à des problématiques + qu’à des thématiques :
          • Une métropole plus fluide socialement et localement
          • Faire métropole (questionner les ingrédients du sentiment d’appartenance métropolitain comme la place des hommes et des femmes dans l'espace public et  le collectif métropolitain par exemple.)
Signaler un abus

Vos commentaires

  • Déposé par : z z Le : 07/09/2022 09:06

    Une tribune intéressante qui peut donner de l'eau au moulin pour l'écriture du Manifeste :

    https://www.mediacites.fr/forum/national/2022/09/05/faut-il-en-finir-avec-la-democratie-participative/

    Marie Lyne

  • Déposé par : z z Le : 05/09/2022 15:26

    Voici le premier jet martyre du Manifeste du C2D, suite au travail de Préscilla, Émilie, Jean Luc et Sacha…

    La proposition est de le relire collectivement dans un premier temps au niveau du bocal pour avis et commentaires afin de le mettre en discussion par la suite avec l’ensemble des membres une fois mis en page par Préscilia

    à vos retours sur ce Work in Progress en utilisant l'espace commentaire de cette page (accessible en vous connectant comme "membres" en haut à droite du site)